L'utilisation des NFTs dans les jeux vidéo

Mis à jour le 15 novembre 2022
Par Equipe LeSiteTech

Depuis quelques mois, on remarque que les grands éditeurs de jeux vidéo multiplient les annonces relatives aux fameuses NFTs. Qu'est-ce que cela implique ? Est-ce une bonne chose pour le monde du jeu vidéo ? Faisons le point ensemble.

Que sont les NFTs et quelle est leur place dans les jeux vidéo ?

NFT est un acronyme pour non-fungible tokens, qui peut être interprété comme « jetons non fongibles ». Le nom peut sembler un peu étrange, mais pensez à ceci : le mot « jeton » peut être interprété comme une sorte de sceau ou de certificat numérique. Le mot « fongible », quant à lui, est tout ce qui peut être échangé contre quelque chose de même nature, sans perte ni augmentation de valeur.

Par conséquent, les jetons non fongibles sont classés comme un élément numérique qui ne peut être remplacé, échangé, détruit ou copié. Même s'il existe des copies de ce produit, le NFT original est le seul qui atteste à juste titre de son originalité. Dans certains cas, l'artiste ou le propriétaire de NFT peut créer plus d'une unité de son travail, mais il n'y a généralement qu'une seule version pour la plupart des NFT. Pour illustrer cela, on prend souvent en exemple le milieu de l'art. il n'existe qu'un seul Guernica et le fait de le reproduire ou de le prendre en photo ne diminue pas la valeur de l'original.

Les NFTs sont une aubaine incroyable pour les créatifs et pour l'industrie du jeu vidéo. En fait, les NFTs pour les éditeurs de jeux vidéo sont des actifs de jeu. Parlons des objets numériques présents dans le jeu vidéo : un chapeau, une robe, une arme, un terrain, un bâtiment, etc. Ils appartiennent à l'imaginaire de ce jeu vidéo unique, ils ont leur propre histoire, leurs métadonnées et leur utilité. En cela, ils diffèrent du cryptoart.

Comme les NFT traditionnels, ils disposent d'un certificat de propriété et peuvent donc être vendus et revendus. Leur fonction dans le domaine du jeu vidéo est de créer de la rareté pour transférer la propriété des objets virtuels et permettre aux utilisateurs-joueurs de revendre librement les objets en question afin d'obtenir un profit. Parlons des mondes fermés : la monnaie du jeu est virtuelle, elle s'achète avec de l'argent réel, mais ne peut être ni convertie ni dépensée en dehors de ce seul jeu. Avec la blockchain et les cryptomonnaies, les choses peuvent changer.

NFTs jeux vidéo

Exemples de NFTs dans des jeux vidéo populaires

Les exemples de NFTs dans les jeux vidéo ne manquent pas. Certaines initiatives ont été avortées suite à la désapprobation du public gamer, d'autres continuent de faire leur petit bout de chemin. Voici quelques exemples de NFTs dans les jeux vidéo.

Ubisoft et son projet Quartz

Le géant français des jeux vidéo a publié il y a quelques mois une vidéo qui présentait un projet de NFT dans sa licence Ghost Recon Breakpoint. Le principe était de créer une boutique en ligne appelée Quartz où les gamers pourraient acheter des objets numériques à utiliser dans le jeu. La vidéo a suscité tellement de commentaires négatifs qu'Ubisoft a dû supprimer la vidéo. La plate-forme a fermé 4 mois après son lancement.

Le jeu Legacy

Lancé par Peter Molyneux (le créateur de Fable et Populous), ce jeu utilise une cryptomonnaie qui lui et propre. Il est donc possible de devenir propriétaire de certains éléments du jeu. Certaines personnes n'ont d'ailleurs pas hésité à investir des sommes folles pour acquérir des maisons et des morceaux de terre dans le jeu. On estime à près de 50 millions d'euros le montant dépensé à ce jour dans le jeu. Précisons que le jeu n'est même pas encore officiellement sorti.

Konami et ses NFTs

Le géant japonais a aussi décidé de se lancer dans les NFTs. Le but est de permettre aux joueurs d'échanger entre eux des éléments d'un jeu grâce à une blockchain. Les NFTs de Konami ne serviront pas seulement à apporter une plus-value aux personnages. Ils peuvent aussi servir de ticket d'entrée pour les évènements spéciaux.

L'introduction des NFTs dans l'univers du jeu vidéo est vue avec méfiance

Le principe même des NFTs est sujet à beaucoup de scepticisme dans l'univers de la tech. Alors lorsqu'il est associé aux jeux vidéo, on assiste à une levée de boucliers incroyable. La principale crainte des gamers est que les NFTs enlèvent le côté divertissement des jeux pour transformer leurs univers préférés en place boursière. Le principe d'argent virtuel n'est pas nouveau. Il a été popularisé par des franchises comme World of Warcraft ou AGE of Empire. Néanmoins, cet argent restait dans le monde virtuel et ne pouvait pas être converti en euros. Avec les NFTs la donne change et les joueurs auront la possibilité d'échanger des objets virtuels avec des cryptomonnaies.